TELEVESDRE https://www.vedia.be/www/ TELEVESDRE 25 fr-BE Thu,17 Jan 2019 05:54:35Thu,17 Jan 2019 05:54:35 GMT Vivre ici (16 janvier 2019) https://www.vedia.be/www/vivre_ici_16_janvier_2019_-97387-999-296.html https://www.vedia.be/www/vivre_ici_16_janvier_2019_-97387-999-296.html

Vivre ici (16 janvier 2019)

Wed,16 Jan 2019 18:30:00 GMT
Journal télévisé du mercredi 16 janvier 2019 https://www.vedia.be/www/journal_televise_du_mercredi_16_janvier_2019-97388-999-89.html https://www.vedia.be/www/journal_televise_du_mercredi_16_janvier_2019-97388-999-89.html

Journal télévisé du mercredi 16 janvier 2019

Wed,16 Jan 2019 18:30:00 GMT
Que deviennent nos voitures en fin de course? https://www.vedia.be/www/que_deviennent_nos_voitures_en_fin_de_course_-97394-999-89.html https://www.vedia.be/www/que_deviennent_nos_voitures_en_fin_de_course_-97394-999-89.html

Le salon de l’auto ouvrira ses portes à la fin de cette semaine. Aussi plutôt que de faire le tour des concessionnaires et de prendre la température en terme de vente et autres tendances du marché, nous avons choisi de nous pencher sur le devenir de nos automobiles une fois en bout de course. Une voiture n’est pas un déchet comme les autres. Elle contient des pièces et des produits dangereux à la fois pour la santé et l’environnement. Aussi on ne fait pas n’importe quoi, n’importe comment. Visite de ce qu’on l’on appelle un centre de dépollution pour véhicules hors d’usage autrement dit VHU. 

 

Wed,16 Jan 2019 18:15:00 GMT
Benoît Lutgen part, la Députée Valentine Bourgeois arrive... https://www.vedia.be/www/benoit_lutgen_part_la_deputee_valentine_bourgeois_arrive_-97391-999-89.html https://www.vedia.be/www/benoit_lutgen_part_la_deputee_valentine_bourgeois_arrive_-97391-999-89.html

Valentine Bourgeois n’a pas encore prêté serment que sa journée est déjà bien remplie. La journée de la nouvelle Députée a démarré sur les chapeaux de roue. "Elle a débuté à 8 heures 15 avec  un Bureau politique exceptionnel et qui fait suite à la démission de Benoît Lutgen hier soir à la présidence du parti. Réunion suivie directement par une commission, les Voeux de nouvelle année à la presse et enfin la prestation de serment en séance plénière au Parlement", raconte Valentine Bourgeois.

Pour la jeune Theutoise de 32 ans, la prestation de serment de ce jour est un moment à la fois symbolique et historique. L’enseignante en sciences humaines à l’institut Saint-Joseph de Welkenraedt a dû prendre un congé politique de six mois. Comment en est-elle arrivée là ? Isabelle Stommen ayant fait le choix de privilégier la présidence du CPAS de Welkenraedt à celui de Députée régionale, il fallait lui trouver un remplaçant. Benoît Pitance s’étant retiré, c’est donc elle, en tant que deuxième suppléante, qui monte comme Députée. Un jeu de chaises musicales qui l’a un peu surpris. " C’est tellement inattendu ! En même temps, en me présentant sur la liste régionale, on en rêve un peu mais là, c’est la réalité ! Le côté frustrant, c’est de se rendre compte que ce n’est que pour six mois seulement. J’espère que je pourai aller au-delà mais on verra dans quelques mois ce qu’il en est".

Défendre le Pacte d’excellence

Valentine Bourgeois ne compte pas traîner en chemin. La nouvelle Députée cdH va se mettre directement au travail. Dans les matières qu’elle affectionne : l’eau, les déchets, l’agriculture et aussi l’enseignement. " Par rapport aux autres parlementaires, j’ai l’avantage d’avoir toujours un pied à l’école. Le Pacte pour un Enseignement d’excellence, j’ai envie de le défendre en mettant en avant mon expérience de terrain", explique la nouvelle Députée cdH.

Une semaine à Namur, une semaine à Bruxelles comme future Députée à la Fédération Wallonie-Bruxelles où elle prêtera serment la semaine prochaine, l’emploi du temps de Valentine Bourgeois est forcément chargé. Mais elle s’y est préparée depuis début janvier déjà. "Début janvier, dès que le temps le permettait, je venais ici à Namur et à Bruxelles pour comprendre mon nouveau métier et son fonctionnement".  Valentine Bourgeois, un nom, un visage… La nouvelle Députée pourrait bien se servir du Parlement wallon comme tremplin. C’est que le 26 mai prochain, on vote. (Manu Yvens)

Wed,16 Jan 2019 17:04:00 GMT
Le collège Saint-Joseph de Welkenraedt à l'honneur du Parlement wallon https://www.vedia.be/www/le_college_saint_joseph_de_welkenraedt_a_l_honneur_du_parlement_wallon-97393-999-89.html https://www.vedia.be/www/le_college_saint_joseph_de_welkenraedt_a_l_honneur_du_parlement_wallon-97393-999-89.html

En séance plénière du Parlement wallon à Namur, la députée régionale Jenny Baltus-Möres (MR) a tenu à mettre à l’honneur le collège Saint-Joseph de Welkenraedt qui permet à chaque élève de passer le DSD1 ouvrant les portes aux cours préparatoires des universités allemandes. Une annonce qui va dans le sens du Ministre-président de la Wallonie Willy Borsus qui, en Commission des Affaires générales, a tenu à rappeler l’importance du multilinguisme.

Interrogé par la Députée germanophone sur la poursuite du projet « Interreg SESAM’GR » de la Grande Région (Wallonie, Communauté germanophone, Sarre, Rhénanie-Palatinat, Grand-Est et Grand-Duché de Luxembourg), le Ministre-Président compte proposer des mesures très fortes sur le domaine du multilinguisme.

La Région wallonne en faveur du maintien du projet Interreg

« Il est nécessaire que les citoyens et les citoyennes de la Grande Région maîtrisent à la fois les deux langues voisines. Soit, le français et l’allemand. Le projet en question a pour but la promotion du multilinguisme de la maternelle jusqu’à la fin des études secondaires afin de créer des conditions de départ propices à l’accès des jeunes au marché transfrontalier du travail » estime Jenny Baltus-Möres accompagnée ce mercredi d’une jeune invitée polyglotte, maitrisant cinq langues, et qui découvrait les coulisses d’une journée parlementaire.

« C’est un grand projet qui mobilise 7.280.000 euros au total qui permet de financer trois opérateurs wallons dont un germanophone parmi eux. Initialement, la durée du projet s’étendait du 1er janvier 2016 jusqu’au 1er janvier 2019 mais est à l’examen une prolongation jusqu’au 31 août 2019 » a répondu Willy Borsus à la députée germanophone. « Je soutiens donc totalement sa prolongation. Je compte également mettre en œuvre et montrer les résultats positifs pour les premiers bénéficiaires ».

La promotion de l’allemand comme objectif

L’échange entre la députée libérale et le Ministre-président portait sur la promotion de la langue allemande comme toile de fond. Willy Borsus en est conscient, la connaissance de l’allemand est une plus-value pour la Wallonie : « Il y a moins de 2% des élèves francophones qui apprennent l’allemand. Je voudrais rappeler que nous vivons tout près, adossés à la cinquième puissance économique mondiale qu’est l’Allemagne ».

Le Gouvernement wallon souhaite encore aller plus loin. En effet, selon le Ministre-président : « Nous avons pris des dispositions, la journée de la langue allemande va devenir un évènement grandissant en Région wallonne. D’autres actions de promotion vont venir. Je pense qu’on va vraiment, à cet égard, passer à la vitesse supérieure. C’est mon intention ».

 

Wed,16 Jan 2019 16:59:00 GMT
L'APEM T21 sollicite votre générosité https://www.vedia.be/www/l_apem_t21_sollicite_votre_generosite-97390-999-89.html https://www.vedia.be/www/l_apem_t21_sollicite_votre_generosite-97390-999-89.html

Vous serez sans doute sollicités, dans les prochains jours, par des vendeurs de gaufres au profit de l’APEM T 21. L’Institution, qui fonctionne très bien, a néanmoins besoin de votre appui pour réaliser d’importants travaux. Nous nous sommes rendus ce matin à la Glanée, un des services de l’APEM. Focus sur sa mission et ses besoins en financement.

 

 

Wed,16 Jan 2019 16:50:00 GMT
Didier Nyssen: "la présidence du CHR doit revenir à un élu de la ville de Verviers" https://www.vedia.be/www/didier_nyssen_quot_la_presidence_du_chr_doit_revenir_a_un_elu_de_la_ville_de_verviers_quot_-97374-999-221.html https://www.vedia.be/www/didier_nyssen_quot_la_presidence_du_chr_doit_revenir_a_un_elu_de_la_ville_de_verviers_quot_-97374-999-221.html

Elu pour (au moins) six mois à la tête du CHR Verviers, Didier Nyssen n’est pas certain d’être reconduit à ce poste au-delà du 1er juin au moment du renouvellement des instances. Cela ne l’empêche pas de prendre sa fonction à bras-le-corps et de gérer le difficile et délicat dossier du futur  regroupement du CHR avec le CHU ou le CHC. Didier Nyssen revient également dans ce Contrechamp sur le protocole d’accord concernant le personnel.

Tue,15 Jan 2019 19:37:00 GMT
Le Brexit? Pas d'inquiétude mais des opportunités pour Stassen à Aubel https://www.vedia.be/www/le_brexit_pas_d_inquietude_mais_des_opportunites_pour_stassen_a_aubel-97383-999-89.html https://www.vedia.be/www/le_brexit_pas_d_inquietude_mais_des_opportunites_pour_stassen_a_aubel-97383-999-89.html

C’est ce mardi soir que la Chambre britannique va se prononcer sur les modalités de divorce entre le Royaume-Uni et l’Union européenne. Il y a beaucoup de chance que cet accord soit rejeté. Toutes les barrières douanières peuvent réapparaître d’un coup le 29 mars avec des conséquences importantes chez nous. Le Royaume-Uni est le 4ème plus important partenaire commercial de la Belgique.

Chez Stassen, à Aubel, on se prépare à ce choc éventuel mais aussi aux opportunités qu’il ouvre. Plus de 70% du cidre produit par Stassen à Aubel est exportée. Dont 5% seulement à destination du Royaume-Uni. Avec le Brexit, les échanges de Stassen avec les Anglais pourraient être impactés très rapidement. Au niveau des formalités administratives, l’entreprise aubeloise se dit rodée. Pas d’inquiétude non plus par rapport à ses fournisseurs anglais. Stassen appartient au groupe Heineken où les alternatives sont nombreuses.

A contrario, on pourrait même produire davantage de cidres ici suite au Brexit. Des nouveaux clients potentiels contactent Stassen pour y faire face.

De nouveaux clients les contactent

"Des problèmes administratifs, douaniers ou même de taxes qu’on ne connaît pas encore. Tout ça pourrait arriver. Et donc certains clients se disent: il vaut mieux assurer, être certain de son approvisionnement et donc utiliser l’entreprise Stassen plutôt que notre cidrerie soeur, puisqu’on fait partie du même groupe, qui est basée en Angleterre, indique David Ragot, directeur Cidrerie Stassen. Le Brexit, c’est certain qu’il ne sera pas très favorable à l’Angleterre, ça c’est sûr! Et donc, s’il n’est pas favorable à l’Angleterre, potentiellement, il pourrait être favorable à l’autre".

Le plus gros stress de la cidrerie aubeloise s’est finalement de voir se concrétiser toutes ces sollicitations, du jour au lendemain. Si les Anglais rejettent ce soir l’accord de divorce négocié avec l’Union Européenne, on pourrait avoir un « no deal » : le retrait du Royaume Uni de l’Union européenne ce 29 mars, purement et simplement, sans période transitoire, ni aménagements.

En fait, Stassen travaille sur les différents scenarii possibles de l’après-vote... et ils sont nombreux ! Dur pour nos sociétés de se préparer et d’anticiper les futures relations commerciales avec ses partenaires outre-Manche. Pour les y aider, la Chambre de commerce et d’industrie Liège-Verviers-Namur organise ce 29 janvier une séance d’informations gratuite sur les impacts du Brexit.

 

 

Tue,15 Jan 2019 19:02:00 GMT
Vivre ici (15 janvier 2019) https://www.vedia.be/www/vivre_ici_15_janvier_2019_-97381-999-296.html https://www.vedia.be/www/vivre_ici_15_janvier_2019_-97381-999-296.html

Vivre ici (15 janvier 2019)

Tue,15 Jan 2019 18:30:00 GMT
Verviers: un procès pour 1.000.000 € https://www.vedia.be/www/verviers_un_proces_pour_1_000_000_a_-97385-999-89.html https://www.vedia.be/www/verviers_un_proces_pour_1_000_000_a_-97385-999-89.html

Se tromper dans la prescription d’un médicament peut avoir des conséquences très graves pour un patient. C’est ce qui est arrivé à une Heusytoise, victime d’une erreur de son médecin et qui depuis 10 ans vit un véritable calvaire. Elle s’est adressée à la justice pour obtenir un dédommagement qu’elle estimait à un million d’euros. Le jugement vient de tomber ce matin. Si celui-ci est une victoire sur les assurances, il est cependant décevant quant aux montants finalement alloués. 

Tue,15 Jan 2019 18:03:00 GMT
Journal télévisé du mardi 15 janvier 2019 https://www.vedia.be/www/journal_televise_du_mardi_15_janvier_2019-97380-999-89.html https://www.vedia.be/www/journal_televise_du_mardi_15_janvier_2019-97380-999-89.html

Journal télévisé du mardi 15 janvier 2019

Tue,15 Jan 2019 18:02:00 GMT
Le chou de Jalhay pousse à Limbourg aussi! https://www.vedia.be/www/le_chou_de_jalhay_pousse_a_limbourg_aussi_-97379-999-89.html https://www.vedia.be/www/le_chou_de_jalhay_pousse_a_limbourg_aussi_-97379-999-89.html

Jalhay vivra tout au long de ce week-end à l’heure de son célèbre chou. Depuis bientôt, 40 ans le chou de Jalhay est au coeur d’une fête qui au fil du temps est devenue une tradition populaire de l’entité au même titre que son carnaval. Cette année encore plusieurs centaines de personnes y participeront et y mangeront la potée. Ce matin, on récoltait les derniers choux à Limbourg!

▶︎ Découvrez notre archive sur la recette du Chou de Jalhay ⤵︎

Tue,15 Jan 2019 17:30:00 GMT
Quitter Nosbau pour rejoindre... le Foyer Malmédien ? https://www.vedia.be/www/quitter_nosbau_pour_rejoindre_le_foyer_malmedien_-97386-999-89.html https://www.vedia.be/www/quitter_nosbau_pour_rejoindre_le_foyer_malmedien_-97386-999-89.html

Vers quelle société de logement social les 5 communes de Plombières, Aubel, Welkenraedt, Thimister-Clermont et Baelen vont-elles se tourner après avoir été actives dans le giron de Nosbau durant des décennies ? Cette question est une conséquence du transfert de compétence sur le logement, y compris le logement social, de la Région wallonne vers la Communauté germanophone. Rejoindront-elles Logivesdre ? Ou le Foyer Malmédien ? Ou encore La Régionale Visétoise d’Habitations ? Il faudra en tout cas faire un choix entre ces trois partenaires puisqu’il est exclu de créer une société à part entière regroupant les 5 seules communes francophones.

Hier soir, le sujet est venu sur la table du conseil communal de Baelen. Les élus devaient approuver le remembrement de la société Nosbau dans le cadre de ce transfert. « Il appartient à Nosbau d’enclencher à présent le processus pour l’opération de scission et de l’inscrire à l’ordre du jour d’une prochaine assemblée générale. Mais surtout, il s’agit pour nous de connaître les modalités financières et sociales de ce retrait », indique Maurice Fyon, Bourgmestre de Baelen. La date butoir du 31 janvier 2019 avait été avancée par la Région wallonne pour connaître le choix des 5 communes francophones mais ce délai est jugé trop court par les bourgmestres concernés. Il semble pourtant que l’option du Foyer Malmédien soit la plus favorable. Le Foyer Malmédien, c’est 434 logements contre 512 pour les 5 entités francophones. Face aux 1700 logements de Nosbau, Plombières, Aubel, Welkenraedt, Thimister-Clermont et Baelen se retrouveraient dans un territoire qui correspondrait mieux à un « bassin de vie » tel que recherché.

Baelen est la première des communes francophones concernées où le sujet était évoqué en conseil communal. Les quatre communes devraient suivre le mouvement et prendre la même décision.(Manu Yvens)

Tue,15 Jan 2019 16:56:00 GMT
Des écoles trop bruyantes? Des solutions existent. L'exemple de Verviers https://www.vedia.be/www/des_ecoles_trop_bruyantes_des_solutions_existent_l_exemple_de_verviers-97384-999-89.html https://www.vedia.be/www/des_ecoles_trop_bruyantes_des_solutions_existent_l_exemple_de_verviers-97384-999-89.html

71 à 89 décibels en classe. 89 à 95 décibels dans la cour de récréation. Ce sont les niveaux sonores enregistrés dans des écoles du Brabant Flamand. Pareille étude a été effectuée dans les établissement bruxellois et le constat n’est guère plus reluisant. Principalement dans les réfectoires et les salles de gym. Quand on sait qu’une exposition quotidienne d’une heure à 90 décibels est déjà néfaste pour l’ouïe, cette pollution sonore inquiète.

D’où une récente interpellation de la députée Ecolo Barbara Trachte sur ces pollutions sonores à la ministre de l’Education, Marie-Martine Schyns. Nous nous sommes rendus à Verviers pour en savoir plus.

"Il y a du bruit dans notre école à la garderie, dans la cour". " Quand c’est midi, quand on mange, il y a du bruit", confirment les enfants de l’école communale d’Hodimont. 

Un temps calme imposé à midi

A l’école communale d’Hodimont, pour permettre aux enfants de manger dans un environnement plus « paisible », un temps calme est imposé. "C’est nécessaire parce que tous les petits, ils ne supportent pas le bruit et alors ils ne veulent pas manger ou ils pleurent. C’est important un quart d’heure, 20 minutes relativement calme", soutient Béatrice Rogister, chargée de l’accueil extra-scolaire Ecole communale Hodimont.

Dans les écoles communales verviétoises, l’acoustique est aussi prise en compte dans l’achat du mobilier comme dans les rénovations.

"On a déjà diminué la hauteur des plafonds pour les nuisances sonores et l’énergie. Chaque fois qu’on rénove les classes, on descend aussi la hauteur de plafond ce qui peut être un facteur très positif et autrement, chaque enseignant installe un petit peu un pacte dans la classe par rapport au bruit, aux moments où on peut faire un peu plus de bruits", explique Sylvia Belly, échevine de l’Instruction publique de Verviers.

Le faux-plafond technique: une bonne idée

Christophe Hermans est acousticien. Pour lui, placer des faux plafonds techniques est une des solutions les plus efficaces et les moins coûteuses dans une école pour en diminuer la pollution sonore. Une pollution sonore générée principalement par la réverbération des cris et chahuts des enfants.

"Dans une école, il faut avant tout tenir compte des contraintes d’une école, c’est-à-dire il faut des matériaux résistants au feu évidemment, sains et solides. Donc tout ce qui est traitement acoustique, ce sont des matériaux en général poreux, relativement fragiles si on les met à portée d’enfants, cela vieillit très mal donc le plafond est une belle surface à traiter parce que, difficilement accessible et c’est quand même une surface importante dans le volume d’une classe, détaille Christophe Hermans. Cela permet aussi un traitement homogène: on a le même effet quel que soit l’endroit où on se trouve dans le local".

Des profs en grève à cause du bruit

Cet acousticien a déjà été appelé par plusieurs écoles. Dont l’une où les profs s’étaient mis en grève par saturation du bruit généré dans l’établissement.

Aujourd’hui, de nouvelles normes existent. La qualité sonore intérieure des locaux est prise en compte dans les dossiers de rénovations et de constructions de bâtiments scolaires déposées sur le bureau de la ministre de l’Education Marie-Martine Schyns. Chez nous, l’école libre de Charneux ou de Saint-Roch Theux ont ainsi été restaurées en profondeur en tenant compte de l’acoustique.

 

Tue,15 Jan 2019 16:23:00 GMT
Ecolo demande le refinancement des transports en commun https://www.vedia.be/www/ecolo_demande_le_refinancement_des_transports_en_commun-97382-999-89.html https://www.vedia.be/www/ecolo_demande_le_refinancement_des_transports_en_commun-97382-999-89.html

« Un refinancement pour des transports en commun performants », c’est l’idée qui est défendue par les écologistes lors de leur action de sensibilisation. Ces 14 et 15 janvier, les verts étaient présents un peu partout dans les gares. L’objectif était de remercier les usagés de persister à emprunter quotidiennement les transports en commun, dans un contexte pas toujours évident et de partager leur vison de la mobilité avec eux.

Un petit chocolat pour la route?

A Verviers, un peu moins de 500 chocolats et cartes ont été distribués. Si l’idée des membres d’écolo est d’adoucir avec un chocolat, les difficultés que les usagés rencontrent pendant leurs trajets, quotidiennement, l’objectif est aussi de ramener les grandes questions qui touchent à la mobilité au centre des préoccupations, comme l’exprime Hajib Elhajjaji, co-président de la Régionale Ecolo de Verviers.

"... Nous, ce que l’on souhaite à Verviers, c’est véritablement de faire de ce lieu, la gare centrale, une porte d’entrée pour développer la mobilité douce, la mobilité verte et permettre aux gens de se déplacer aisément dans la ville avec des transports publics de qualité, efficaces et accessibles, pour tout un chacun. C’est vraiment notre message ce matin au citoyen". 

"... Nous avons des demandes, de citoyens, de bus qui passent devant chez eux quand ils vivent dans des zones plus éloignées. Au niveau de la disponibilité des trains, on sait qu’il y a aussi des efforts à faire. On a notamment demandé le Wifii gratuit ici, à la gare de Verviers, pour permettre, par exemple, aux étudiants de consulter les heures d’arrivées, de départs des trains. Donc il y a vraiment mieux et plus à faire"

Re-investir la gare de Verviers et refinancer plus généralement les transports en commun, c’est la demande des écologistes. "Janvier, le mois du renouveau. Et si on offrait un nouveau départ à nos transports en commun", c’est donc la proposition qui a été faite ce matin à Verviers, mais aussi à Welkenraedt, à Theux, à Limbourg ou encore à Pepinster.

(PL)

Tue,15 Jan 2019 14:58:00 GMT
Mads Østberg en WRC2-Pro sur la Citroën C3 R5 de DG Sport Compétition ! https://www.vedia.be/www/mads_y_stberg_en_wrc2_pro_sur_la_citroy_n_c3_r5_de_dg_sport_competition_-97377-999-89.html https://www.vedia.be/www/mads_y_stberg_en_wrc2_pro_sur_la_citroy_n_c3_r5_de_dg_sport_competition_-97377-999-89.html

Le pilote norvégien disputera une saison complète en WRC2-Pro au volant d’une Citroën C3 R5 préparée par l’équipe theutoise ! Ce programme, soutenu par Citroën Racing et son Racing shop, Michelin et Total, débutera dans quelques semaines par le Rallye de Suède…  Mads Østberg, c’est une victoire en WRC (Portugal 2012), 11 podiums en rallye mondial et un statut de pilote officiel chez Citroën en 2014, 2015 et 2018. La saison passée, le pilote norvégien a disputé huit manches mondiales avec la nouvelle C3 WRC, signant un podium en Finlande et en Australie et terminant premier des pilotes Citroën au championnat.

A 31 ans, Mads Østberg peut se targuer d’une solide expérience : champion de Norvège à trois reprises (2006, 2007 et 2008), il a disputé son premier rallye mondial en 2006 (Wales GB). Que ce soit en Subaru Impreza, Ford Fiesta et surtout en Citroën DS3 et C3 WRC, Mads Østberg n’a jamais quitté le championnat du monde. Le Norvégien et son co-pilote Torstein Eriksen abordent ce nouveau challenge avec détermination. La Citroën C3 R5 est une arme redoutable et l’objectif avoué n’est rien d’autre que le titre mondial.

De son côté, DG Sport Compétition possède une belle expérience avec les produits Citroën : rappelons le titre mondial en WRC3 et Junior de Quentin Gilbert et Renaud Jamoul en 2015, avec une DS3 R3 préparée dans les ateliers Theutois. DG Sport Compétition a également fait rouler une DS3 R5 et, plus récemment, une C3 R5 avec Kevin Abbring et bien entendu Guillaume de Mevius.

Mon,14 Jan 2019 23:15:00 GMT
Nouveau Verviers refuse tout apparentement politique https://www.vedia.be/www/nouveau_verviers_refuse_tout_apparentement_politique-97376-999-89.html https://www.vedia.be/www/nouveau_verviers_refuse_tout_apparentement_politique-97376-999-89.html

La question des apparentements anime en ce moment de nombreuses soirées post-électorales. Il est de coutume qu’au lendemain d’un scrutin communal, toute une série de mandats dérivés sont attribués dans des intercommunales ou au sein d’ASBL, et ce au prorata de la représentation d’une liste dans les nouveaux conseils. Jugé encore opaque par certains citoyens, voire même quelques responsables politiques, l’apparentement ne fait visiblement pas partie de l’ADN du groupement Nouveau Verviers qui, par l’entremise de son fondateur Guillaume Voisin, annonce aujourd’hui qu’il ne rejoindra aucun parti dit traditionnel.

« Je renonce à exercer tout mandat dans une intercommunale quelle qu’elle soit. Cette décision me permettra ainsi qu’à notre mouvement citoyen de rester indépendants de toute pression politique et/ou financière », explique Guillaume Voisin. Reste à savoir si tous les autres membres du Nouveau Verviers, en ce compris le nouvel échevin Jean-François Chefneux, rejoindront Guillaume Voisin dans cette voie. « Aucun des élus du Nouveau Verviers ne s’apparentera vraisemblablement », indique le conseiller communal qui avoue avoir pris sa décision en âme et conscience.

Mon,14 Jan 2019 18:45:00 GMT
Journal télévisé du lundi 14 janvier 2019 https://www.vedia.be/www/journal_televise_du_lundi_14_janvier_2019-97370-999-89.html https://www.vedia.be/www/journal_televise_du_lundi_14_janvier_2019-97370-999-89.html

Journal télévisé du lundi 14 janvier 2019

Mon,14 Jan 2019 18:27:00 GMT
"l'Album" : PE, l'humoriste qui monte, sera bientôt de passage à Verviers https://www.vedia.be/www/_quot_l_album_quot_pe_l_humoriste_qui_monte_sera_bientot_de_passage_a_verviers-97367-999-138.html https://www.vedia.be/www/_quot_l_album_quot_pe_l_humoriste_qui_monte_sera_bientot_de_passage_a_verviers-97367-999-138.html

Pierre-Emmanuel, alias PE, est un des humoristes qui montent en Belgique Francophone. Son spectacle, “Optimiste”, est actuellement en tournée et passera par Verviers, à l’Espace Duesberg, le 25 janvier prochain. Nous l’avons rencontré au Kings of Comedy Club à Bruxelles, histoire de découvrir son univers. Belle démonstration d’un processus de créativité. Voici son album.

Mon,14 Jan 2019 17:50:00 GMT
Vivre ici (14 janvier 2019) https://www.vedia.be/www/vivre_ici_14_janvier_2019_-97371-999-296.html https://www.vedia.be/www/vivre_ici_14_janvier_2019_-97371-999-296.html

Vivre ici (14 janvier 2019)

Mon,14 Jan 2019 17:48:00 GMT
Une deuxième extension pour le centre de cure et de postcure de Malmedy https://www.vedia.be/www/une_deuxieme_extension_pour_le_centre_de_cure_et_de_postcure_de_malmedy_-97372-999-89.html https://www.vedia.be/www/une_deuxieme_extension_pour_le_centre_de_cure_et_de_postcure_de_malmedy_-97372-999-89.html

A Malmedy, la chapelle Saint-Hélène qui se situe entre la rue Cavens et la rue Malgrave va être réaménagée. Le centre de cure et de postcure « Les Hautes-Fagnes » va en effet l’intégrer dans une nouvelle extension. Pas question ici, pour un des plus grands centres de revalidation de Wallonie d’augmenter sa capacité, mais plutôt d’aller plus loin dans les traitements de certains patients.

Du changement pour la chapelle Saint-Hélène

D’ici 2020, la chapelle Saint-Hélène devrait avoir une toute autre allure et surtout une toute autre fonction. Utilisé auparavant comme funérarium, ce bâtiment, propriété du CPAS de Malmedy n’était plus du tout utilisé depuis plusieurs années. Le centre de cure et de postcure « Les Hautes-Fagnes », qui jouxte la chapelle, voudrait l’intégrer dans un projet d’extension. Les esquisses ne sont pas définitives et le projet n’a pas encore été déposé auprès des autorités compétentes. L’idée n’est pas d’augmenter la capacité du centre mais plutôt d’augmenter et de moduler les espaces différemment pour permettre d’aborder les soins de certains patients autrement.

C’est la deuxième extension pour ce centre qui a vu le jouer 1982 à l’initiative du Lions Club de Malmedy. A l’époque l’idée était de proposer de la revalidation aux personnes aux prises avec des problèmes de dépendance liée aux psychotropes. Aujourd’hui, il est devenu un des plus importants de Wallonie et le Lions Club est toujours bien présent dans le conseil d’administration de l’asbl. Le centre fonctionne selon le principe de la communauté thérapeutique, il a une capacité d’accueil de 36 lits pour une trentaine d’équivalents temps-plein.

(PL)

Mon,14 Jan 2019 16:43:00 GMT
Bilan de fréquentation positif à l'expo 14-18 à Verviers https://www.vedia.be/www/bilan_de_frequentation_positif_a_l_expo_14_18_a_verviers-97375-999-89.html https://www.vedia.be/www/bilan_de_frequentation_positif_a_l_expo_14_18_a_verviers-97375-999-89.html

L’équipe des Musées de Verviers n’est pas peu fière en dressant le bilan de l’expo 14-18. Alors qu’elle a fermé ses portes le 6 janvier dernier, ce ne sont pas moins de 1769 élèves et professeurs des écoles de Verviers, Dison, Pepinster et Baelen qui sont venus la voir. "En plus des groupes scolaires et adultes (104 groupes au total), nous avons accueilli 696 personnes qui sont venues individuellement la découvrir", se réjouit Caroline Henry, Responsable des Musées de Verviers.

Durant ce mois de décembre, les musées n’ont pas chômé puisqu’en même temps que l’expo 14 – 18, le Bethléem, qui fait partie intégrante du folklore verviétois, était à nouveau visitable. "Nous avons d’abord accueilli 414 enfants et leurs instituteurs. Ensuite, du 22 au 30 décembre le Bethléem était accessible pour le grand public où nous avons accueilli 465 personnes. Pour ceux qui aurait manqué cet événement, ne vous tracassez pas, il sera de nouveau visible du 21 décembre au 29 décembre 2019", explique encore Caroline Henry.

Mon,14 Jan 2019 16:33:00 GMT
Dégradations volontaires à la Plaine Peltzer à Verviers https://www.vedia.be/www/degradations_volontaires_a_la_plaine_peltzer_a_verviers_-97373-999-89.html https://www.vedia.be/www/degradations_volontaires_a_la_plaine_peltzer_a_verviers_-97373-999-89.html

Une enquête est en cours après des faits de vandalisme qui se sont déroulés vendredi dernier en début de soirée à la plaine Peltzer à Verviers. Appelé sur les lieux, les policiers de la zone Vesdre ont constaté que la porte du bâtiment avait été forcée. A l’intérieur, des pots de peinture ont été jetés au sol, des armoires démolies, des extincteurs vidés dans les toilettes et des documents éparpillés un peu partout. Des dégradations volontaires dont a pris connaissance la Bourgmestre de Verviers, Muriel Targnion.

Mon,14 Jan 2019 16:11:00 GMT
Brel sur un air de jazz avec David Linx et le Brussels Jazz Orchestra https://www.vedia.be/www/brel_sur_un_air_de_jazz_avec_david_linx_et_le_brussels_jazz_orchestra-97368-999-89.html https://www.vedia.be/www/brel_sur_un_air_de_jazz_avec_david_linx_et_le_brussels_jazz_orchestra-97368-999-89.html

Le Bruxellois David Linx est monté sur scène à l’âge de 8 ans. Aujourd’hui, âgé de 53 ans et devenu une référence en matière de jazz vocal, il n’a rien perdu de son enthousiasme. Alors, quand il y a trois ans, le Brussel Jazz Orchestra lui propose de monter un projet autour de Jacques Brel à l’occasion du 40e anniversaire de sa mort, il n’hésite pas.

Tous les titres les plus connus du répertoire du grand Jacques sont donc revus et visités comme s’ils étaient des standards de jazz.

L’expérience sonore est inoubliable et inédite.

Après une tournée européenne en 2016, le Brussel Jazz Orchestra et David Linx repartent sur les chemins avec ce spectacle sobrement appelé « Brel ». Avant un départ pour le Canada, ils ont donc ouvert cette nouvelle édition du Jazz à Spa devenue Jazz 4 us, avec quatre concerts au lieu de trois, dans quatre lieux différents, à Spa mais aussi dans les deux autres communes du Centre culturel. L’objectif de ce festival lui ne change pas : faire découvrir le jazz sous toutes ses facettes à tous.

Infos : ccspa-jalhay-stoumont.be

(B. Lousberg)

 

Mon,14 Jan 2019 13:33:00 GMT